Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Impuissance

Impuissance

Ce weekend, nous avons reçu un couple d'amis très chers qui est venu avec un bébé de l'âge de notre Louloute. Deux bébés en pleine découverte de la vie, qui n'ont pas de notions de propriété, de bien ou de mal, qui ne sont animés que par la curiosité, la découverte du monde, de leur motricité, des jouets et par extension de tous les objets qui sont des jouets à cet âge-là. 

Nos enfants ont le même âge à quelques semaines près alors on sait ce que c'est un bébé qui bave, qui met à la bouche et qui touche tout. Donc quand les parents commencent à gronder leur fille à grand renfort de "non, ça suffit" qui claque bien, nous recadrons les choses : les jouets de notre Louloute ne sont pas sa propriété exclusive, chez nous les enfants (et surtout les bébés) peuvent jouer avec absolument tout et nous avons mis en sûreté tout ce qu'ils ne peuvent/doivent pas toucher. Mais le cinéma continue, ils empêchent cette petite de toucher les jouets pour bébé, coloré, attractif à souhait. Au bout d'un moment, je leur dis que s'ils ont peur que nos bébés mélangent leurs microbes (Louloute était fiévreuse à ce moment-là), ce que je conçois complètement, on peut enlever les jouets, parce que la pauvre puce n'y comprenait rien : pleins de chouettes objets qu'on lui interdisait de toucher ! A force d'insister on comprend ce qui se passe : ils ne voulaient pas que leur fille bave, casse, abîme les jouets de Louloute ! Je les rassure : ce sont des jouets de bébé, ils ne craignent rien et quand bien même leur puce en abîmerait un, il n'y aurait pas mort d'homme. 
L'ambiance commence à se détendre (enfin moi je me détends) jusqu'à ce que... la petite prenne plusieurs tapes sur la main !! Pas sur un accès de colère comme il pourrait y en avoir (je ne cautionne pas la violence sur les enfants mais force m'est de constater que parfois, on peut déraper et que oui c'est grave mais que malheureusement c'est humain... j'en parlerai une autre fois). Non c'était une tape "éducative". Pourquoi ? Parce que le papa lui avait dit de ne pas toucher une peluche, qu'il ne faut jamais changé d'avis devant un enfant et que comme elle y retouchait il fallait lui "expliquer". Et là... ma mâchoire s'est décrochée et je n'ai absolument rien dit. La boule que j'avais au ventre en les voyant disputer leur bébé au début est revenu vitesse grand V et ne m'a plus quitté. 

Ce que j'en retiens c'est mon impuissance. Je n'ai pas su réagir et j'en ai honte. Je ne voulais pas les juger parce que je sais qu'ils aiment leur fille plus que tout au monde et que je suis convaincue qu'il n'y a pas de bons ou de mauvais parents (je vous invite à lire cet article qui me plait beaucoup). Et surtout parce que ça aurait pu être moi avec Louloute si je ne m'étais pas sensibilisée à l'éducation non violente. Parce que je suis convaincue que mes amis ont cette vision de l'éducation que nous ont transmise nos parents, qu'ils ne se sont pas questionnés dessus et que s'ils savaient le mal que font les violences éducatives et s'ils avaient connaissance des méthodes d'éducation "alternatives", ils n'agiraient pas ainsi. 

Mais comment leur en parlé ? Comment amener ce sujet si sensible qui concerne l'éducation des enfants, sans les juger, sans qu'ils se sentent juger, sans les dévaloriser dans leur rôle de parents, sans me placer en madame jesaistout ou madame jefaistoutmieuxquetoutlemonde ? 

Finalement, je n'ai pas trouvé l'angle d'approche dont j'avais besoin, je n'ai pas trouvé le courage d'en parler, bref j'ai botté en touche. Nous aimons beaucoup nos amis mais vu mon état (et celui que Môsieur) quand on les a vu agir ainsi avec leur bébé sur une soirée, je ne sais pas si nous pourrons continuer à les voir dans ces conditions. Chacun fait ce qu'il veut mais nous n'avons pas à être témoin de ça. Et si je ne trouve pas le courage d'en parler, je serai responsable de notre éloignement. Ou je nous mènerai au clash car je sais que si je rumine un sujet, d'une façon ou d'une autre il finira par sortir (je ne peux pas garder mes sentiments enfouis trop longtemps) et sûrement pas de la façon la plus agréable qui soit. J'aimerai bien que nous n'en arrivions pas là.

 

Alors je vous demande, qu'auriez-vous fait ? Qu'auriez-vous dit ? Comment auriez-vous réagi ? 

 

Jennifer 13/08/2013 19:02

Je me pose la même question mais toujours pas de réponse :-/

steph 06/08/2013 21:54

j'ai vécu la situation. bébé de 9 mois qui se prenait une tape sur la main dès qu'il mettait un objet en bouche. Ma fille avait le même âge... et faisait pareil, forcément ! j'ai placé le truc sur l'axe de la plaisanterie... et puis comme ils ne comprenaient pas le second degré (blagues un peu potiches du genre "attention puce ! maman va te taper la main si tu re-goûte au bon jouet tout rouge et rigolo", j'ai été franco. J'ai attendu que le père prenne une chips au moment de l'apéro et en plaisantant, je lui ai mis une tape sur la main en lui disant "mais non alors ! on mets pas à la bouche !" (ce qu'il disait à chaque fois à son fils)
a priori, ça a fonctionné ;-)