Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Déodorant maison

Après des mois et des mois d'utilisation le niveau baisse à peine !
Après des mois et des mois d'utilisation le niveau baisse à peine !

Lorsque j'ai décidé d'allaiter ma fille, je me suis interrogée sur l'aluminium contenu dans les déodorants qui sont apposés à proximité du sein. Du coup, je me suis tournée vers des déodorants sans sels d'aluminium. Un échec... Au bout d'une demi-journée, je sentais la transpiration. Puis j'ai tenté la pierre d'alun. Ma "protection" durait 6h max. Très pratique :s Du coup je combinais déo industriel sans sels d'aluminium et pierre d'alun. Ça ne fonctionnait pas trop mal mais c'était quand même contraignant (et le déo industriel même sans sels d'aluminium contient quand même un sacré paquet de merdes...

Puis au fil de mes lectures bloggesque j'ai découvert le site d'Ophélie. Sans être ni végétalienne ni végétarienne, j'ai découvert des choses très intéressantes, surtout pour nous qui souhaitions manger un peu moins carné (comme sa recette de fallafel ou humus à se taper le cul par terre). Et j'ai découvert sa recette de déodorant naturel. Au point où j'en étais je me suis dit pourquoi pas. C'est une recette hyper simple à faire qui nécessite peu de choses : de l'huile de coco, de la fécule, du bicarbonate de soude (à prendre ultra fin sinon il se dépose au fond et le déo est moins efficace), et des huiles essentielles (lavande pour ma part, compatible allaitement et grossesse).

La recette est ici : http://antigonexxi.com/2012/05/03/un-deo-naturel-en-5-minutes-chrono-pari-tenu/

A ce jour, ce déo a réussi tous mes tests : la chaleur intense de l'été, le stress du travail, la journée de 8h de cours à s'agiter dans tous les sens dans une salle surchauffée, etc.


Quelques petits points négatifs cependant :

- j'ai utilisé du bicarbonate trop gros : avec une consistance de sucre en poudre et pas une consistance de sucre glace. Du coup je galère un peu avec un déo soit pas assez fourni en bicarbonate (donc moins efficace), soit trop fourni (ce qui peut brûler la peau, ou du moins la marquer un peu de façon non esthétique).

- l'été, c'est un peu galère parce que contrairement à Ophélie je ne mets pas mon déo au frigo et du coup il est sous forme liquide peu pratique à appliquer.

- et enfin l'application à la main déplaît fortement à Môssieur.

Mais je pense que ces désagréments seront vite réglés en utilisant de la cire végétale en supplément comme le suggère Ophélie en édit de son article, un bicarbonate plus fin et des applicateurs de déo comme aroma-zone en propose par exemple.

Si le déo maison vous intéresse, je vous conseille également de lire les commentaires sous l'article qui fourmillent également de bonnes idées.

Toutes les personnes à qui je l'ai conseillé en sont ravies. Et vous ? Ça vous dit ?

Nancy 20/12/2016 18:38

Contente que tu ais trouvé une bonne solution!!!
J'ai découvert tout récemment (grâce à un documentaire...lequel?? ^^') que de toutes les façons l'utilisation de pierres d'alun estprobablement une fausse solution.
Parce-que même naturelle la pierre d'alun contient de l'aluminium! Et cet aluminium représenterait les mêmes risques de toxicité que les sels d'aluminiums à cause des échanges d'ions entre notre corps et l'aluminium en question.
cf ici => http://www.bioaddict.fr/article/sante-faut-il-se-mefier-de-l-aluminium-contenu-dans-la-pierre-d-alun-a2831p1.html
Après... c'est sûr que la pierre d'alun n'aura pas le même packet d'ingrédients barbare, et c'est déjà ça!